Émissions CO2 : tour de vis de la Communauté Européenne

L'actualité
Une réduction de 90 % des émissions de CO2 pour les poids lourds neufs d’ici à 2040… Tel est l’ambitieux objectif annoncé par la commission européenne le 14 février 2023.
poids-lourds-reglementation EU-emission-CO2

S’inscrivant dans un contexte de lutte contre le changement climatique, les mesures énoncées visent également à réduire la dépendance énergétique de l’U.E. et à soutenir l’industrie européenne des technologies dites « propres »… Explications et feuille de route.

Adapter le transport routier aux nouvelles réalités : une nécessité impérieuse

Compte tenu de l’accroissement de la demande en matière de transport routier, la quantité de CO2 émise par les véhicules lourds ne cesse d’augmenter. Ces émissions pèsent grandement, on le sait, sur la pollution de l’air et le changement climatique.

Une grande partie des V.U.L (véhicules utilitaires lourds) de l’U.E. est encore équipée de moteurs diesel. La dépendance énergétique de l’U.E. en matière de combustibles d’origine fossile se trouve donc accrue par cet état de fait.

À l’échelle mondiale, le secteur de la construction de véhicules utilitaires lourds connaît depuis quelques années des avancées technologiques notables… S’ils veulent rester compétitifs, les constructeurs industriels européens doivent eux aussi poursuivre leurs efforts en matière de recours aux technologies propres.

Datant de 2019, le règlement lié aux émissions de CO2 devait donc être intégralement revu afin de tenir compte de ces nouveaux paramètres. 

À la poursuite d’une mobilité à émission nulle

Progressivement, l’introduction des normes d’émission de CO2 plus strictes pour les poids lourds neufs est prévue par palier. Les objectifs précis sont les suivants :

  • 45 % de réduction des émissions* à partir de 2030
  • 65 % de réduction des émissions* à compter de 2035
  • 90 % de réduction des émissions* dès 2040

*Par rapport aux niveaux de 2019

Un point important : à ce jour, cette nouvelle réglementation concerne uniquement la production de véhicules neufs. Ces normes, plus strictes, devraient en théorie permettre à l’Union Européenne d’atteindre ses objectifs affichés en matière de décarbonation et de transition énergétique.

Chez Le Bris Occasion, nous proposons la vente de véhicules d’occasion pour contribuer à limiter l’impact écologique du secteur du transport de marchandises. Nous donnons une seconde vie aux véhicules poids lourds par la vente de camions d’occasion, de remorques d’occasions ou encore de pièces détachées.

Des orientations en phase avec l’esprit du « Green Deal »

On l’aura compris, la proposition de la Commission européenne est parfaitement alignée avec le Pacte vert pour l’Europe.

Elle tient également compte des préconisations du programme REPowerEU visant à réduire la dépendance énergétique de l’U.E. en matière de combustibles fossiles.

Afin de soutenir cette proposition, priorité sera donc donnée aux investissements liés à la production de véhicules à émission nulle. En parallèle, des efforts devront être réalisés pour favoriser le déploiement d’infrastructures de recharge et de ravitaillement en carburants alternatifs. Sur les grands axes routiers, la Commission suggère par exemple la mise en place de points de recharge électrique tous les 60 km. Il est aussi prévu que des postes de ravitaillement en hydrogène soient installés tous les 150 km…


Symbole fort de l’Europe envers la lutte contre le changement climatique, la réglementation présentée en février 2023 est aussi une démarche qui, en encourageant l’adoption de technologies durables et l’utilisation de carburants alternatifs, devrait stimuler les innovations technologiques et la compétitivité entre constructeurs. Gageons que nous avons tous à y gagner !